Planète Rugby: Irlande-Galles, 3 Février 2002


       

Ce premier dimanche du tournoi des Six Nations donnait l'occasion d'une confrontation à priori inégale entre, d'un part des Irlandais grands favoris, jouant à domicile, et ayant empéché l'Angleterre de remporter le "grand Chelem" 2001 et, d'autre part, des Gallois en plein doute aprés leur décevantes prestations pendant les tournées d'automne. C'est donc à Lansdowne Road que se déroulait cette rencontre.

Reportage: Philippe Morin pour Planète Rugby

Pour agrandir les images, cliquez dessus.


Le vieux stade de Lansdowne Road, situé prés du centre de Dublin, cumule plusieurs particularités. Il n'est pas couvert, ce qui assure la douche aux spectateurs assez souvent (l parait que cela fait partie des "charmes" de l'endroit), et, d'autre part, sa tribune Ouest est située au dessus du quai du train de banlieue, le Dart...Ainsi, le train passe pendant les matches, ce qui ne paraît anachonique à personne...


Les supporters Gallois sont venus fort nombreux, d'autant plus qu'un aller-retour en avion entre le Pays de Galles et Dublin ne coute qu'environ 50 euros. Pour autant, ils ne sont pas tous là, car, du fait du mauvais temps survenu en mer d'Irlande, une partie des bateaux assurant la liaison entre le Pays de Galles et Dublin n'ont pas pu appareiller.


Bon nombre de supporters Gallois sont venus sans même être sûrs d'avoir un billet. De fait, un marché noir s'instaure pour les places restantes: Jusqu'à 100 Euros pour une place en pelouse !


Le passage à niveau sous la tribune Ouest, et le "pavillon" situé au coin du stade.


Justement, le train s'arrête sous la tribune, et déverse son flot de supporters des deux bords


Arrivée, toutes sirènes hurlantes, des joueurs de l'équipe d'Irlande.


Les supporters Gallois font monter la pression, dans les fûts tout d'abord ;o))


On rejoint à pied la tribune Nord, située sur le petit coté du stade.


Bienvenue à Lansdowne Road, où la fanfare militaire et une chorale Irlandaise s'apprêtent à se disposer sour la tribune d'honneur...


...tandis que l'équipe d'Irlande s'échauffe.


Les deux équipes forment chacune un cercle, tandis que la chorale entonne un air repris par le public. Le soleil pointe un rayon à ce moment précis...


15h00 Les Hymnes: Le choeurs des supporters Gallois entonne le "Land of our fathers", puis, c'est au public irlandais tout entier d'entonner la chanson du soldat, "Soldiers' song". Moment de grâce.


15h04: Le public est debout, uni dans ce moment de respect mutuel dont le Rugby a le secret.


15h07: Dés la 4e minute, un premier essai pour l'Irlande par Murphy: Humphreys transforme. Etant donné que les Irlandais ont campé dans le camp Gallois plus du 80% du temps, et que celui-ci était loin du du photographe, en première mi-temps, nous avons peu d'images de cette période.


Le public Irlandais exhulte et acclame son équipe. Désormais, on sait qu'on n'entendra pas les fameux choeurs gallois...


15h29: Mélee sous la tribune principale. Les Irlandais sont dominateurs en mélée, en touche, dans les passes, dans tous les secteurs de jeu.


Le public irlandais assiste, en première mi-temps, à une domination sans partage des siens.


La police, elle aussi, ne manque pas une miette de l'action.
24 à 3 à la mi-temps pour les verts...


Mi-temps: Une animation publicitaire sans interêt


16h13, 49e mn: 2e essai....


....de Murphy, pour l'Irlande


Transformation par Humphreys.


16h18, 52e mn: Pénalité pour l'Irlande


16h34: En deuxième mi-temps, l'équipe de Galles aura un sursaut d'orgueil d'environ 10 mn., pendant lequel Steve Jones marquera le seul essai Gallois, à la 62e mn.


La police surveille toujours...


16h38, 69e mn: Touche Galloise captée...par l'Irlande.


16h39, 70e mn.: Essai, à plat-ventre, de Hickie pour l'Irlande.


16h41, 74e mn.: Essai de Gleeson pour l'Irlande, qui, debout, se penche pour aplatir.


Les supporters Irlandais exhultent ! Ils n'en demandaient pas tant ! La tribune se met à chanter...


16h45, 79e mn : Essai d'O'Garan pour l'Irlande, congratulé par les siens.


L'étincelant Brian O'Driscoll quitte le terrain sous le regard des frères Quinell (le 4 et le 8 rouges), et des Gallois déroutés.


16h51: Victoire de l'irlande. Le Pays de Galles subit l'une de ses plus sévères défaites à Dublin. Et il ne semble pas que la présence de David Young et Neil Jenkins aurait pu y changer quelquechose.


C'est donc dans l'euphorie, mais dans le calme, que le public quitte le vieux stade qui aura, une fois encore, ajouté une page glorieuse à l'histoire du Rugby irlandais


Le train passe. Le public patiente sagement, avant de se retrouver dans les pubs du centre-ville, dans une capitale fière de son équipe.


C'est dans les mêmes pubs que les supporters Gallois viendront refaire le match et noyer leur chagrin ;o)). Certains remettront naturellement en cause les choix de Graham Henry, le sélectionneur.

Le match se conclue sur le score de 54 à 10. 6 Essais pour l'Irlande, un essai pour le Pays de Galles.

 

Planète Rugby 2002